Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 09:52

Le beau-père ou la belle-mère serait-elle une pièce rapportée ? A voir le comportement de notre entité en France, et bien que le sujet soit un tabou, on ne peut que constater que ce phénomène fait souffrance.

Faudra t-il légiférer pour atténuer cette blessure et l'amener à la cicatrisation ? C'est à notre avis une priorité nécessaire car la faire perdurer ne pourrait que nuire au bien-être de chacun.

Mettons-nous quelques instants dans cette situation pour percevoir et comprendre cette particularité. Suite aux aléas de la vie et de l'apport sociologique de notre société qui se dirige depuis quelques décennies vers la consommation, il se peut qu'un couple avec ou sans enfants se sépare pour convoler vers d'autres chemins. La vie étant, le sujet se prend à rêver de refaire sa route avec un ou une partenaire. Généralement, ce nouveau partenaire à un antécédent dont malgré une déception porte un fruit qui se trouve être un enfantement. Cette procréation s'insère évidemment dans le nouveau couple mais jette un trouble.

Ce trouble est que le beau-père ou la belle-mère ne peuvent prétendre faire vivre une relation, une autorité ou autres sur les enfants de son nouveau partenaire et l'acuité des enfants dirige tout droit le prétendant vers une fin de non recevoir. De ce fait, il devient un tâcheron ou un aidant à qui on refuse un pouvoir de décisions mais aussi d'amour. Le problème est que l'être humain a des sentiments et un besoin de reconnaissance. Le problème se complique quand les enfants en question ont des enfants qui avec le temps et de l'amour deviennent des petits enfants car dans la tête des petits enfants, vous devenez un grand-père ou une grand-mère à part entière.

Si il s'avère que votre couple de seconde noce soit amené à se séparer, on oublie l'amour et les affinités qui existent présentement. Les petits enfants comme le beau-père ou la belle-mère peuvent en souffrir au plus profond d'eux mêmes.

Si le souffle de l'intelligence pouvait faire naître un peu d'humanité, l'épanouissement de l'être ferait un progrès fulgurant.

Robert-Paris.

Repost 0
Published by corps des humbles de savoye - dans institution
commenter cet article
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 08:09

Il m'arrive parfois de regarder en arrière comme un conducteur regarde dans son rétroviseur afin de parfaire sa conduite.
Aujourd'hui, il me reflète une histoire dont j'ai été un acteur principal et que je peux maintenant vous révéler sans faire craindre à ma petite  "p'tiote" quoique ce soit.

Il y a quelques mois de cela (je ne peux situer dans le temps les faits, ni les lieux par protection) alors que je buvais mon café, des amis se sont permis de m'interpeller pour me présenter une personne qui visiblement souffrait d'un mal.

Un mal qui, vous allez le découvrir demandait une protection.

En effet, de 9 à 12 ans, elle avait subi les assauts sexuels de son beau-père avec une certaine approbation de sa mère et de sa famille.
Souffrant de cette situation, un jour, elle est même partie déposer plainte au commissariat qui refusant la chose ramena l'enfant à la maison ce qui exaspéra sa mère au point que celle-ci essaya de la noyer dans la cuvette des toilettes.
A 12 ans enfin, par le biais d'une assistante sociale, elle fut soustraite de la dite famille pour rejoindre le service d'accueil afin de la protéger des viols répétés et des violences physiques et morales.
Les mois passèrent.
Pendant ce temps, l'administration ayant laissé son frère et sa soeur, son beau-père s'en était pris sexuellement à eux de par l'absence de la "p'tiote" jusqu'au jour du décès de sa mère, que dis-je du meurtre commis par le beau-père, sûrement sans intention de le faire car tous deux étaient journellement sous l'emprise de l'alcool.
Les gendarmes ont retrouvé, ce jour là, sa mère sur le canapé alors qu'elle avait été frappée à la tête contre la bouteille de gaz, son frère qui dormait dans la niche du chien et sa soeur dans la grange du voisin.
Le beau-père écopa, après délibérations, de un an de prison, non pas pour le meurtre mais pour viols répétés sur mineurs de moins de quinze ans.

Je ne vous dis pas la souffrance, l'instabilité grandissante voire même déroutante qui s'ensuivit à l'annonce du verdict sur ma "p'tiote".

Mais là n'est pas le plus grave dans cette histoire sordide.
En effet, une maladie sur sa personne venait de se déclarer. Le HTLV1, forme de cancer du type leucémique que seul l'homme peut donner uniquement à la gente féminine avec une période d'incubation d'une vingtaine d'années. De ce fait, il apparaît que la contraction de cette maladie ne peut venir que des viols répétés du beau-père sur sa personne.

A la lecture de la description qu'elle me fît en toute discrétion, ma compassion laissa place à une certaine stupeur, quand elle m'apprit que le beau-père en question avait retrouvé sa trace pour assouvir encore et encore, ses désirs pervers.

Ni une, ni deux, je pris ma plume sur l'instant pour interpeller qui de droit afin de protéger cette enfant.

Mon cri d'alarme fit un émoi auprès des instances.

Ma p'tiote se sentant protégée put prétendre, suite à cela, à se reconstruire et se soigner.

"C'est une plume d'ange qui l'a sauvée" s'écria un ami et, je veux bien le croire car, il faut qu'il y eût un ange qui m'eût aidé pour pouvoir décliner "un bien fondé" dans cette histoire.

Aujourd'hui, bien qu'elle se trouve loin de moi, je peux me permettre d'esquisser un sourire de bonheur sans sourciller de la voir se mouvoir.

Robert Paris.

Repost 0
Published by Robert Paris - dans institution
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Robert Paris
  • Le blog de Robert Paris
  • : pensées d'auteur & rédacteur d'Alpes.Savoie.Net, compositeur, d'interprète, chef de choeur et d'orchestre
  • Contact

Profil

  • corps des humbles de savoye
  • Robert Paris est rédacteur en chef du Corps des Humbles de Savoye.
Sa perception ne vient que de votre souffle qui insuffle par monts et par vaux de la montagne des alpes et de la Savoie
  • Robert Paris est rédacteur en chef du Corps des Humbles de Savoye. Sa perception ne vient que de votre souffle qui insuffle par monts et par vaux de la montagne des alpes et de la Savoie

Gagnez une place pour Miss Aix

Gagnez une place pour la soirée de Miss Aix les Bains en répondant à la question:

-En 1730, la ville d'Aix les Bains portait un autre nom, lequel ?

Recherche

Texte Libre