Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2017 2 27 /06 /juin /2017 10:45

Faisant suite à la demande d’une fidèle lectrice qui souffre d’une séparation brutale, nous lui faisons part de notre connaissance et non d’un conseil pour ne point interférer.

Ce que nous savons c’est que lorsque nous découvrons un partenaire avec qui on a plus que de l’accointance et que l’on partage un quotidien pendant une durée indéterminée, on a tendance à vouloir capturer ce paysage. C’est normal puisque c’est le propre de l’homme. Nous ne parlons pas que de l’homme en disant cela. L’union, son équilibre et l’amour face au retrait,  la séparation, le divorce voire la haine sont des domaines très complexes.

En fait, chaque partenaire a tendance à vouloir imposer son propre dessein qu’il a du couple. N’allez surtout pas dire à ce moment précis  ce qui suit. « Je t’aime mon amour » qui dans le vieux François veut dire je t’ai au plus profond de mon âme mais dans la traduction « je t’ai mé (moi)  mon « amour »  ame (âme) our (creuset).

S’il vous arrive cela tout peut changer si vous êtes sincère, mais attention…

Le processus amène chaque partenaire à évaluer son interlocuteur tant financièrement pour certains que sur les sentiments qu’il déclame et qu’il développe, sans oublier d’autres paramètres. Une protection somme tout naturel car avant de s’engager et de se livrer, on tient à faire une rétention. Certains parfois, passe outre car ils ont la conviction d’aimer ou d’être aimé pendant que d’autres jouent à un jeu de rôle. A propos du jeu de rôle, il est préférable que ce soit les deux partenaires qui le pratiquent dans ce cas précis, cela évite le mensonge.

Puis le cocon se forme.

 Comme dans une maison, le couple s’habille et pare son environnement. Il s’en dégage alors une richesse, si le couple est constructif.

Parfois sous l’impulsion, une voire plusieurs naissances font apparaître un signe concordant avec de l’amour, car on n’amplifie pas ce geste sans avoir un équilibre psychique du couple, à moins qu’un des partenaires souffre d’un déséquilibre.

Parfois les démons de midi se démènent. Là, il faut se poser des questions, si on ne veut pas arriver au tas de sable.

Il  y  a aussi les sables mouvants qui sont dû généralement à un entourage jaloux, mais aussi de la société qui a tendance à zapper son partenaire en croyant que ce qui brille un peu plus loin, on peut l’acquérir sans difficultés.

Le problème est que arrivé à un certain âge, on a un passé et un vécu. On  a même des mimiques. Il ne faut pas croire qu’un nouveau partenaire même riche et surtout en bonne santé acceptera de repasser les examens qu’on lui a déjà fait subir.

 

Alors on se retrouve seul(e)) et  c’est en se servant de ces propres pleurs que l’on se construit un nouveau cocon où nul ne pourra accéder pour vous enrichir d’un amour pourtant sincère.

Il en résulte bien souvent que l’on se réfugie dans des associations pour combler cette solitude pesante. La tristesse se marquera d’une encre indélébile jusqu’à la fin de l’histoire qui n’est autre qu’éphémère si on enrichie pas son contenu par le pardon et l’humilité.

Certes, il se peut qu’une violence ou son absence apparaisse tout au long de ce parcours.

Elle peut-être issue de l’enfance ou du quotidien de la vie, mais elle ne répond qu’à une circonstance.

En fait elle répond à un déséquilibre passager ou non. Il serait sage d’être à son écoute et d’être humble en la matière car on peut soi même  faire du mal sans le vouloir.

Il existe aussi ceux qui profitent de l’édification du couple à des fins personnels.

Ceux là souffriront certainement et d’autant plus car, ils se retrouveront tôt ou tard totalement isolés car son propre entourage lui reprochera l’attitude qu’ils ont eus.

On n’efface pas une vie commune même de courte durée à moins que l’on n’ait aucun sentiment. Dans ce cas, ne vous posez pas de questions puisque vous avez la réponse

 

Chaque individu est en contradiction avec lui même, car il demande de jouir de tout à son avantage et se retourne vers la société quand il y a problème. Cela s’appelle l’individualisme.

 

L’individualisme a conduit notre société à bien des malheurs. Il propage le paraitre à un aboutissant, et détruit cet édifice qu’est notre nation dont l’emblème parle à plus de 195 nations. Le temps que l’on comprenne qu’il fait destruction de la famille, de nos valeurs, le décès de beaucoup d’hommes subsistera de par les guerres et autres.

Un inconcevable me direz vous ? Et pourtant cela existe.

Ce qu’il a changé c’est que l’individualisme a bousculé des frontières, des appartenances, culturel ou cultuel et a fomenté des clans, des sectes et à qui vous avez donné pouvoir  à un élu  qui n’a que faire de votre situation.

Un couple fait partie intégrante d’un ensemble. On ne peut dissocier le couple de  la société ou de son environnement.

On est plus à l’âge ou la femme n’avait pas droit à la parole et on est plus du temps où il fallait se marier pour avoir un enfant. Par contre, si vous vous mettez avec quelqu’un parce qu’il a un bagage ou une belle voiture, n’oubliez pas que la voiture rouille ainsi que son contenu.

C’est pour çà que votre couple peut donner renaissance,  ce qui est pour vous une faculté à jouir de la vie sans mot dire.

Il n’y a rien de plus beau que le visage  d’un couple et de sa progéniture à voir gambadé sur les rives du savoir pour déposer en tout honneur et effleurer le bonheur.

Rien n’est dit et rien n’est fait sans votre apport pour enfanter la saveur du bonheur qui se répercutera sur votre entourage.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by corps des humbles de savoye
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Robert Paris
  • Le blog de Robert Paris
  • : pensées d'auteur & rédacteur d'Alpes.Savoie.Net, compositeur, d'interprète, chef de choeur et d'orchestre
  • Contact

Profil

  • corps des humbles de savoye
  • Robert Paris est rédacteur en chef du Corps des Humbles de Savoye.
Sa perception ne vient que de votre souffle qui insuffle par monts et par vaux de la montagne des alpes et de la Savoie
  • Robert Paris est rédacteur en chef du Corps des Humbles de Savoye. Sa perception ne vient que de votre souffle qui insuffle par monts et par vaux de la montagne des alpes et de la Savoie

Gagnez une place pour Miss Aix

Gagnez une place pour la soirée de Miss Aix les Bains en répondant à la question:

-En 1730, la ville d'Aix les Bains portait un autre nom, lequel ?

Recherche

Texte Libre