Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 août 2013 7 11 /08 /août /2013 15:18

Le bitume dégageait encore une chaleur malgré l'ondée qui s'était abbatue, lorsqu'il se mit à poindre son nez dehors, pour arpenter les quelques centaines de mètres qui le séparait de ses collègues;

Son attention se fixait sur l'horizon en se figeant  aucune distraction. Il déambulait sur la rue de Genève, le pas alerte et la pensée animée sur le présent.

Au bout de quelques minutes, il se se retrouva face au bar des halles, où c'était déjà attablé, ses amis qui n'attendaient que lui pour faire une belote. A son approche, ils maugréèrent quelques ironies à son encontre, avec un sourire en coin qui retient l'amititié plus que décénale.

Il faut dire que le voyage qui se fit pour eux dans la vie avait laissé des marques sur leurs visages, alors il ne restait plus que l'intelligence de l'humour pour cacher les cicatrices qui se plaisent  à ne point se refermer.

Une main tendue, une tape sur l'épaule, et le tour était joué! La distribution s'ensuivie sans attendre, marqué par quelques exclamations et parsemée de quelques éclats de rires. Une retraite somme bien mérité  qui avait fait son chemin vers le bonheur pour ces entités d'Aix en Savoie.

Robert-Paris

Partager cet article
Repost0
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 04:53

Si vous venez de naître ou méconnaître l'espèce humaine, sachez qu'il faut prendre une certaine distance pour ne pas s'imbiber de certaines caractéristiques car se construire dans l'imitation vous enlève le pouvoir d'être, sauf d'être le sujet.

Cette attitude, si vous vous engagez à le mettre en place, vous permettra d'atteindre sûrement à une certaine reconnaissance, qui est un besoin dont la spécifité appartient bien à l'homme.

Par exemple, il est curieux de voir circuler des cyclistes dont la tenue vestimentaire, préalablement achetée, comporte des logos publicitaires. C'est se payer un vêtement qui fait de la publicité gratuite à une entreprise. Cela est fait, évidemment pour se faire remarquer auprès de son entourage ou de sa classe sociale, mais c'est un apauvrissement car, en copiant ce phénomène on ne peut avoir de reconnaissance puisque l'on est dans la ressemblance. Toutefois, il est un autre complexe car le psychique humain a besoin d'une stabilité qui se trouve être dans la ressemblance.

En ce sens, certains êtres, se prêtent à porter des tatouages ou des objets apposés sur la langue, le nez, le ventre ou les oreilles pour déclamer une appartenance qui rejette parfois le contact. Contact qui est hélas nécessaire à l'espèce pour évoluer.

Robert-Paris.

Partager cet article
Repost0
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 10:54

S'il était une réponse au BAC 2013 en philosophie, le choix se porterait sur le sujet suivant: "Être libre es ce n'obéir à aucune loi ou sur la diversité des cultures sépare t'elle les hommes ?"

Une réponse peut s'ensuivre comme t'elle:

 

La quantification de l'avènement des lois se réfère et profère  à un antécédent qui fait octroie à un souffle selon un dessin lié auprès d'un sédiment qui se fait dividende et dont le fascicule n'a de cesse de susciter non pas à la foi mais à la loi quoique c'est un droit  qui se fait toit.

Libre ferait un subjonctif à un adjectif ou un prédictif, ou un post affectif qui récidivent afin d'atteindre la raison qui se fait déjà oraison.

En effet, notre culture sur ce domaine formule des fistules et qui sécrètent sans convalescences au besoin d'une reconnaissance. Sépare t'elle pour autant un visu ou de l'action sur ce soit disant?

La culture promeut multiples éléments qui mentent obligatoirement à cette pisciculture car il est une culture de ne point se faire dévisager et garde le fruit d'un antécédent pour se protéger.

Les hommes se plaisent à la progéniture d'un acquis et n'ont de cesse d'acquérir la faveur pour atteindre le bonheur.

Nous vous laissons la faveur sur cette saveur.

Robert-Paris.

 

Un agréable  qui se fit en 31 minutes à la réception du devoir.

Partager cet article
Repost0
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 17:35

Une encre qui se fixe sur un papier et qui garde mémoire d'une ancre mal attachée dérivant auprès de la rive qui s'entache sur une tâche en effleurant la douceur  de l'accompagnée.

Papier qui cèle l'existence à une exigence de la toile qui s'étiole devant l'interprétation et qui se fait prétention pour masquer une rétention d'une perception afin de s'accréditer un pouvoir.

Cette douleur s'écrit en noir et la faveur en blanc aussi, pour obtenir une photo en noir et blanc, il faut déposer une couleur pour émettre une chaleur qui épousera votre coeur selon la saveur.

Robert-Paris.

Partager cet article
Repost0
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 10:13

Les préceptes ou la composition d'un texte, d'une musique ou d'un art qui dépose une faveur à l'esprit d'autrui ne prendra saveur que s'il soit le représentant de l'instant, d'une souffrance, d'un faciès, d'une condition, d'une action, d'un plaisir que l'on cire parfois par mimétisme bien souvent de part et d'autres et animent le susdit de la déclinaison, la façon et autres instruments pour la circonstance.

Le verbe est ancien et dirige nos pas sur le marché de la convoyance où il est fait étal de nos instruments qui se font au regard de l'obsolescence, selon le souffle qui se produit.

Doit-on perdre pour autant l'antécédent insufflé et accepter de se coucher devant un parterre qui vocifère pour se distinguer et paraître?

Il se peut en ce sens, que l'anglais fasse taire notre union, que la nudité à travers les supports médiatiques ou de l'internet prennent une place, mais quand est-il des conséquences?

Les blessures ne se voient que lorsque l'action dévoile un visage!

Alors, le chemin qui se fait sous nos pieds sous le poids de cette anée, peut revêtir une excacerbation au point de solliciter la violence, ce qui devient un manifeste qui quitte l'agréable de nos sociétés.

Robert-Paris.

Partager cet article
Repost0
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 10:43

Deux pères se sont perchés hier sur des grues pour faire vivre un droit parental que notre société réfute en le dénigrant, en l'occultant ou en l'attaquant.

De quel droit un père peut-il prétendre à faire vivre un regard, un droit sur sa progéniture lorsqu'il y a rupture et divorce?

De quel droit la justice peut-elle faire vivre un dictât sans avoir subi le vécu d'une relation dans un couple?

Le droit confère à plus de 70% la garde des enfants à la mère en faisant abstraction de la perception et des qualités du père. Pour ce faire, on usite le savoir d'un avocat qui prendra la largesse de défendre la mère par un verbe qui fait entendre à la présidence du tribunal dans son intonation, qu'il a lui même vécu avec le père en question en prônant par le biais, le manque d'engagement de celui-ci ou l'excès d'une violence qui ne peut que faire fuir celle-ci.

Sur ce fait, le père ne peut que se plier à la volonté ou les injonctions de la femme sous peine de se voir condamné pour actes répétés de violences psychiques et physiques. Il est à souligner que cela est plus dur lorsqu'il s'agit d'une seconde couche.

Si, une prescription de garde alternée se décline sur le papier, il est à constater que dans les faits, sauf source d'intelligence, cela n'existe pas. Le pourquoi vient dans cet espace que la dualité naissante d'un divorce engendre bien souvent des coups bas émanant de l'un ou de l'autre qui ont pour creuset la peur de perdre un acquis ou la blessure qui éloigne la résilience.

Il ne faut pas oublier que notre société défend depuis quelques décennies, le sexe faible et qui se dit faible et que l'homme de par sa nature, ne va pas s'attarder à défendre cette cause qui pourtant peut lui nuire.

La sagesse de la justice dans ce domaine est donc perturbée.

Ce que l'on peut dire aujourd'hui, c'est que l'action des deux pères en question, va ouvrir sûrement la porte à une revendication saine et positive.

Robert-Paris.

Partager cet article
Repost0
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 10:48

Il faut prendre, à notre avis, une reconnaissance et  une dédicacée  pour que l'être humain ne soit pas sous l'effet d'une obsolescence.

L'obsolescence est une caractéristique de la mondialisation qui a pour but de donner une valeur d'espace et de temps dans un produit. Sachant, que l'être humain se conforte en la demeure dans cet univers suivant le verdict de l'intitulé de notre consommation à notre méridien, on ne peut surseoir à revendiquer une réglementation.

Un homme, une femme, à moins de toucher la débilité, ne peuvent revendiquer un pouvoir en la demeure.

En clair, on ne devrait pas prétendre à formuler, séance tenante, à tester en permanence son partenaire, à se servir d'autrui pour un usufruit et de balancer pour son dessein, un octroi néfaste pour une jouissance et cela au moyen de la comédie humaine.

Les prétendants au trône se doivent à un soluté. Encore faut-il qu'ils reconnaissent une existence qui fait une souffrance.

Robert-Paris.

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 11:41

Quantifier l'intelligence chez l'homme, et selon certains préceptes, c'est limiter déjà sa vie.

Ceci bien que l'on concède à Einstein ou autres, un mode de calcul qui ressemble étrangement à la façon de Pythagore, dans sa mise en place.

En effet, si on prend le théorème de l'un ou de l'autre, on s'aperçoit que l'analyse se base sur une connaissance dont le creuset vient d'un support (l'acquis). Pour l'un c'est l'étude de la relativité et l'autre, la dissection des chiffres ou de la particularité du son d'une corde (comme acquis).

L'intelligence, si on se place dans le même système, est le reflet de la musique. Elle lui faut pour s'épanouir mais surtout s'exercer, un environnement, un rythme, une hauteur, une durée, une ponctuation selon une distorsion et son amplitude (et autres caractéristiques), qui ne peuvent que passer que, par la maîtrise de l'instrument (l'être humain), si la conjugaison du précité est présente.

Le rôle des parents et de la société est primordial pour l'évolution de cet enfant qu'est l'intelligible qui apprend à marcher. Car, dans cette expansion ou cette évolution, nous ne sommes que des enfants qui jouent encore aux billes dans la cour de l'école.

Nous rappelons que l'intelligence est la faculté de répondre en peu de temps à une interrogation, un phénomène, un événement dont la résultante n'a rien à voir avec le coefficient intellectuel.

L'intelligence se rattache à l'esprit. Encore faut-il que celui-ci puisse se mouvoir en offensant l'instant et l'espace afin d'atteindre la dimension que nous reflète l'univers.

En clair on peut être, BAC plus huit et avoir la même échelle dans la connerie.

Cette déclamation étant, il faut souligner que l'intelligence instruit bien souvent son pair, engendrant une multiplicité en la matière qui a la particularité d'avoir des effets mutagènes parfois destructeurs, si on analyse pas ou on n'assimile pas l'effet escompté.

Ceci fait pour répondre à l'apport de "Fermaton" dans sa sollicitation.

Robert-Paris.

Partager cet article
Repost0
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 07:50
Il est, au détour d'une rencontre, un constat à faire sur l'évolution comportementale chez l'homme dans un couple.

En effet, la situation a bien changée. Le mouvement féministe des années soixante dix a fait apparaître, outre des revendications, une forme de domination qui se décompose comme suit:

-Décider de où et quand, avec qui et selon quoi, de faire un enfant et une famille, selon le fantasme du moment.

-De revendiquer le droit de vie ou de mort d'un foetus sans consentement de son partenaire, la plupart du temps.

-D'affirmer une identité spécifique (lorsqu'elle est en groupe avec des femmes) en reléguant son partenaire au rang d'illettré psychique.

-D'opposer un droit d'accès à l'emploi et à la formation mais aussi à l'individualisme cela dans le couple.

-De gérer les rapports de sa progéniture avec son compagnon et ceux concernant la sexualité.

Tant est si bien, que cet état de faits, que l'on peut considérer comme une maladresse a fortement troublé les rapports dans le couple.
L'homme pour s'affirmer voire plaire aux yeux de sa femme a volontairement quantifié son aspect comportemental selon l'image qu'il se faisait de la féminité et devint par la suite quelque peu androgyne. Fini le coté macho, il se devait de torcher les gosses, se faire beau et intelligent mais surtout innovant dans son comportement, d'accomplir les tâches ménagères ou quotidiennes, etc...
De surcroît vient s'insérer le support sociétal qui pour exemple est entré dans l'ère de la consommation et de la télévision a favorisé l'action de zapper. Il en résulte que ce phénomène se conjugue dans le couple ce qui a mis une instabilité psychique mais aussi physique en place qui a été confortée par l'adjonction des lois. Maintenant, il est facile pour une femme de quitter son partenaire, non sans lui demander une rente pécuniaire et psychique et d'autant plus si il y a enfant.
Au bout d'un certain temps, le taux de testostérone chez l'homme a baissé mais aussi le nombre de rapports au point qu'une reconnaissance de l'homosexualité a fait son apparition de part et d'autres.
Aujourd'hui, la femme commence à se plaindre sur ce manque de rapports et de la dérive qui s'ensuit. Certes, elle a découvert les effets du machisme mais se trouve aussi bien seule sur les conséquences. Comme une enfant qui commet son propre infanticide, elle dénigrera son geste pour le faire supporter à autrui car c'est dans la nature humaine.
Ne cherchons  pas un coupable dans ce défini, ce ne serait pas constructif mais plutôt en avoir conscience pour essayer de retrouver un équilibre.
Tout est dans notre enfance ! Une fille jalouse sa mère car elle prend l'attention de son père et le garçon fait de même vis à vis de sa mère. De plus, il y a un ordre des choses. Une femme n'est pas un homme et un homme n'est pas une femme. Un noir ne peut devenir un blanc mais un blanc peut broyer du noir comme le noir (humour).
En fait, il est temps de comprendre et d'accepter sa différence et de faire quelque part, une résilience.

Robert Paris.
Partager cet article
Repost0
10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 08:14


La psycho-physio-socio-bioplamie/Aether n'est autre que la science de l'analyse physique, psychique et sociologique de notre univers (qui va au delà du système solaire, évidemment...) en perpétuel mouvements selon l'énergie déployée au regard de la quintessence des moyens de notre espèce.

Mais que peut-on dire et que peut-on comprendre à travers cela ?

Il faut abandonner quelque peu pour cela, votre quantification détaillée qui résulte d'un acquis ou autres.
En effet, votre perception est altérée par icelle et nous prenons par exemple le fait que quand vous étiez enfant on vous a initié le code des couleurs (çà c'est rouge, çà c'est blanc...) alors que peut-être la réalité est tout autres.

Sachant que tous les objets solides sont composés de 98% d'air et de 2% de matière, il est une constante que le vide est l'état fondamental de la matière aussi le Corps des Humbles rejoint Tesla quand il disait "Que la science fera plus de progrès que dans tous les siècles de son existence quand elle commencera à s'intéresser aux phénomènes non physiques".

Nicolas Tesla qui inventa notamment des générateurs fonctionnant à l'éther qui ne servaient pas uniquement à faire rouler des voitures, mais qui étaient capables aussi de provoquer des séismes et des tempêtes. Celui-là même qui inventa des moyens pour transmettre l'électricité sans fil et sans ligne à haute tension disait que " toute matière provient d'une substance primordiale, un champ subtil et vaste, au delà de toute imagination; l'Akasha où éther photophore !"
Il est convaincu que dans l'éther luminifère (substance unique) qui rempli tout l'espace, les rayons cosmiques et les ondes radios se déplaçent parfois plus vite que la lumière.
Einstein a démontré dans son étude "Sidelights on relativy" que "La négation de l'éther impliquerait que l'univers vide n'aurait pas d'existence physique...L'espace dépourvu d'éther est impensable d'après la théorie de la relativité."
Johannes Alfven, prix Nobel en physique en 1970, affirme quant à lui que l'espace interstellaire était rempli à 99% de plasma.

L'éther, concept introduit par Aristote comme cinquième élément (l'eau, la terre, le feu, l'air) est donc photophore et son potentiel a été calculé par différents scientifiques tels que:
-Sir St Georges, de Grande Bretagne, qui lui donne une valeur.
-Ainsi que le Pr Shinichi du Japon.
-Et le professeur Renée L.Vallée de France 
En gardant mémoire que 1 litre d'énergie = à une énergie de 5000 litres d'essence.

Nous ne nous attarderons pas sur l'aspect du Treillis mais sachez qu'il est composé d'énergie présente partout (distance séparant le noyau de nuage d'électrons) et de l'observation des scientifiques qui remarquent qu'il y a beaucoup moins de matière et de lumière car il est dans un équilibre énergétique et temporel stabilisé à O.

Newton appela cet éther Sensorium Dei (le cerveau de Dieu). De là à penser que la matière pourrait être concue à partir d'une substance plus subtile fait donc réfléchir.

En clair, il est un autre visage de notre univers qui se dessine si on fait attention aux différents paramètres qui sont à notre portée.
Par cette description, on démontre l'importance des mouvements de l'énergie sur une assise scientifique.
Cette énergie qui se meut, se charge dans son voyage, d'une mémoire mais aussi d'un bagage dont les origines laissent à penser qu'il y a quelque chose dont on a pas conscience pour le moment.
Dans l'infiniment petit, il se trouve une espèce que l'on appelle humaine qui est sujette à ce phénomène et qui dans un mimétisme parfait, reproduit exactement l'intitulé précité.

Qu'il soit une perception d'un regard, le rugissement d'un lion, l'action moléculaire du mouvement sidéral ou galactique, l'homme qui a son propre bagage et sa propre mémoire (voir mes précédents articles en la matière) sera sujet à transmettre une ou cette perception. Selon les effets des différents paramètres, elle donnera une conation positive, négative voire reprotoxique.


A nous d'en donner une valeur nutritive ! Qu'elle soit de nature à combler votre connaissance générale ainsi que l'apport des professionels se rattachant au son et autres.

Robert Paris.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Robert Paris
  • : pensées d'auteur & rédacteur d'Alpes.Savoie.Net, compositeur, d'interprète, chef de choeur et d'orchestre
  • Contact

Profil

  • corps des humbles de savoye
  • Robert Paris est rédacteur en chef du Corps des Humbles de Savoye.
Sa perception ne vient que de votre souffle qui insuffle par monts et par vaux de la montagne des alpes et de la Savoie
  • Robert Paris est rédacteur en chef du Corps des Humbles de Savoye. Sa perception ne vient que de votre souffle qui insuffle par monts et par vaux de la montagne des alpes et de la Savoie

Gagnez une place pour Miss Aix

Gagnez une place pour la soirée de Miss Aix les Bains en répondant à la question:

-En 1730, la ville d'Aix les Bains portait un autre nom, lequel ?

Recherche

Texte Libre

Archives