Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 16:26

Les compositeurs ne sont qu'un baromètre de la société. Ils décrivent dans la plus grande simplicité et parfois, avec une caricature mal dessinée, le souffle de vie, selon le lieu, de notre existence.

En clair, c'est un journaliste qui, selon l'intelligence et la maturité des sens, et ceci en gardant les usages des préceptes, dessine le portrait de l'entité visuelle qu'il a en face de lui.

La propagation et la multiplicité de la technologie que perçoit les sens du sujet qui fait le dessein, évoluent en permanence, ce qui engendre une perte d'autonomie requalifiée pour la circonstance. 

On écrit pas pareil au XIXème comme au XXème et surtout pas comme au XXIème siècle. Ne serait-ce qu'il y a cinquante ans en arrière, on s'abreuvait d'un défini qui était autre que celui de maintenant.

En effet, il ne faut pas croire que le cerveau n'entend pas les commensurables des fréquences d'un téléphone portable ou autres ou les voluptés du plasma de l'univers et qu'il ne perçoit pas le désidérata de l'esprit en confrontation de façon constante à son univers, ses usages et sa situation géographique (ceci bien que l'oreille humaine à une bande passante de 20Htz à 20KHtz dans son épanouissement).

Pour exemple, le cerveau a mis plusieurs siècles et l'activité mathématique (grâce entre-autres à Pythagore) pour découvrir l'ordre chronologique des partiels d'une note qui donna naissance à l'harmonie qui s'est enrichie par la suite.

Autre exemple qui se rapproche de notre espace temps qui est la confrontation des émissions radios dont le résultat montre une augmentation de la charge des partiels sur la fréquence porteuse (la note) émise qui selon l'emplacement, incite à élever la hauteur du diapason (440Htz) à 442 puis 444Htz*. Sachant que sur le shéma, le transport de l'électricité se fait sur une porteuse de 55Htz  (une des partiels se trouvera être à 440Htz) et qu'elle alimente le processus d'émission, qui donc elle entre ou entrera en corrélation avec l'émission de la note d'un orchestre, ce qui peut inhiber la faculté dudit orchestre, suscitant l'intérêt de pourvoir à une requalification.

La hauteur du diapason, depuis le XVIIIème siècle n'a pas cessé de monter ou de descendre. Pratiquement, à chaque fois qu'il montait, il annonçait une crise ou une guerre curieusement.

Tant est si bien, on peut se permettre de déduire aujourd'hui que la perception des infrapartiels ou des partiels (selon l'amplitude et l'espace dans le temps de la note) du musicien néophyte ou pas, permet que la quantification de la hauteur du diapason soit démonstrateur du bien-être de la société.

Une dérive s'ensuivit avec le rythme, qui évolua sur le support des mots (le "rap" pour exemple) en délaissant la mélodie qui se meut sur pratiquement une note. Cela démontre un stress constant proche de la tachycardie qui s'instruit et enfante un effet mutagène sur notre corps et notre société. En effet, morphopsychosociomusicalement (etcetero...) parlant, on voit apparaître ou poindre:

Un rythme ancestral qui se conjugue généralement sur 8,12,16 mesures et qui montre que l'on revient au "boeuf à bas" sur un ton monodique et monotonique  émanant des monotrèmes et dont l'accentuation (la dynamique) est déplacée volontairement.

Ce phénomène (réducteur dans la déclinaison)  s'octroie l'intelligence de décliner un mal être. Il dessine non pas une soluté, mais une image que nous laissons à nos enfants dont l'aptitude mimétique n'est plus à démontrer. En clair, cette forme d'écriture qui sera pourvoyeur, nous dit "Puisque tu veux prendre mes forces, je préfère les donner à ceux qui pourront s'élever, car l'abject ne m'atteint plus et toi, tu l'auras dans le ..." (selon l'analyse des phonèmes & autres caractéristiques). Présage ou une réponse à la douleur ? Rien ne peut-être sûr car l'homme à la faculté de l'oubli (même de la douleur). 

Pour l'heure, nous gardons le pouls de votre destinée.

Robert Paris.


Partager cet article

Repost 0
Published by Robert Paris - dans le son et le corps
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Robert Paris
  • Le blog de Robert Paris
  • : pensées d'auteur & rédacteur d'Alpes.Savoie.Net, compositeur, d'interprète, chef de choeur et d'orchestre
  • Contact

Profil

  • corps des humbles de savoye
  • Robert Paris est rédacteur en chef du Corps des Humbles de Savoye.
Sa perception ne vient que de votre souffle qui insuffle par monts et par vaux de la montagne des alpes et de la Savoie
  • Robert Paris est rédacteur en chef du Corps des Humbles de Savoye. Sa perception ne vient que de votre souffle qui insuffle par monts et par vaux de la montagne des alpes et de la Savoie

Gagnez une place pour Miss Aix

Gagnez une place pour la soirée de Miss Aix les Bains en répondant à la question:

-En 1730, la ville d'Aix les Bains portait un autre nom, lequel ?

Recherche

Texte Libre