Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 07:50
Il est, au détour d'une rencontre, un constat à faire sur l'évolution comportementale chez l'homme dans un couple.

En effet, la situation a bien changée. Le mouvement féministe des années soixante dix a fait apparaître, outre des revendications, une forme de domination qui se décompose comme suit:

-Décider de où et quand, avec qui et selon quoi, de faire un enfant et une famille, selon le fantasme du moment.

-De revendiquer le droit de vie ou de mort d'un foetus sans consentement de son partenaire, la plupart du temps.

-D'affirmer une identité spécifique (lorsqu'elle est en groupe avec des femmes) en reléguant son partenaire au rang d'illettré psychique.

-D'opposer un droit d'accès à l'emploi et à la formation mais aussi à l'individualisme cela dans le couple.

-De gérer les rapports de sa progéniture avec son compagnon et ceux concernant la sexualité.

Tant est si bien, que cet état de faits, que l'on peut considérer comme une maladresse a fortement troublé les rapports dans le couple.
L'homme pour s'affirmer voire plaire aux yeux de sa femme a volontairement quantifié son aspect comportemental selon l'image qu'il se faisait de la féminité et devint par la suite quelque peu androgyne. Fini le coté macho, il se devait de torcher les gosses, se faire beau et intelligent mais surtout innovant dans son comportement, d'accomplir les tâches ménagères ou quotidiennes, etc...
De surcroît vient s'insérer le support sociétal qui pour exemple est entré dans l'ère de la consommation et de la télévision a favorisé l'action de zapper. Il en résulte que ce phénomène se conjugue dans le couple ce qui a mis une instabilité psychique mais aussi physique en place qui a été confortée par l'adjonction des lois. Maintenant, il est facile pour une femme de quitter son partenaire, non sans lui demander une rente pécuniaire et psychique et d'autant plus si il y a enfant.
Au bout d'un certain temps, le taux de testostérone chez l'homme a baissé mais aussi le nombre de rapports au point qu'une reconnaissance de l'homosexualité a fait son apparition de part et d'autres.
Aujourd'hui, la femme commence à se plaindre sur ce manque de rapports et de la dérive qui s'ensuit. Certes, elle a découvert les effets du machisme mais se trouve aussi bien seule sur les conséquences. Comme une enfant qui commet son propre infanticide, elle dénigrera son geste pour le faire supporter à autrui car c'est dans la nature humaine.
Ne cherchons  pas un coupable dans ce défini, ce ne serait pas constructif mais plutôt en avoir conscience pour essayer de retrouver un équilibre.
Tout est dans notre enfance ! Une fille jalouse sa mère car elle prend l'attention de son père et le garçon fait de même vis à vis de sa mère. De plus, il y a un ordre des choses. Une femme n'est pas un homme et un homme n'est pas une femme. Un noir ne peut devenir un blanc mais un blanc peut broyer du noir comme le noir (humour).
En fait, il est temps de comprendre et d'accepter sa différence et de faire quelque part, une résilience.

Robert Paris.

Partager cet article

Repost 0
Published by Robert Paris - dans pensées
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Robert Paris
  • Le blog de Robert Paris
  • : pensées d'auteur & rédacteur d'Alpes.Savoie.Net, compositeur, d'interprète, chef de choeur et d'orchestre
  • Contact

Profil

  • corps des humbles de savoye
  • Robert Paris est rédacteur en chef du Corps des Humbles de Savoye.
Sa perception ne vient que de votre souffle qui insuffle par monts et par vaux de la montagne des alpes et de la Savoie
  • Robert Paris est rédacteur en chef du Corps des Humbles de Savoye. Sa perception ne vient que de votre souffle qui insuffle par monts et par vaux de la montagne des alpes et de la Savoie

Gagnez une place pour Miss Aix

Gagnez une place pour la soirée de Miss Aix les Bains en répondant à la question:

-En 1730, la ville d'Aix les Bains portait un autre nom, lequel ?

Recherche

Texte Libre