Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2016 5 23 /12 /décembre /2016 09:32

Pourquoi les taux d’intérêts des prêts bancaires ont chutés à votre avis ? Il faut dire que cela peut être à vos yeux, très compliqué. Or si on s’immisce dans le complexe, on peut vous simplifier la chose.

Le système monétaire international est basé sur le fait qu’une banque accumule des sommes auprès de ses clients, qui au delà permet à celle-ci de louer de l’argent moyennant finances pour les prêter à son tour à des clients avec des taux d’intérêts.

Bien sûr, cette banque n’engage pas ses fonds propres ou si c’est le cas, elle se retrouve en état de faiblesse, ce qui est arrivé à certaines avec l’histoire des subprimes. A l’instant où l’on vous parle aujourd’hui, le Crédit Suisse doit reverser aux Etats Unis, 5,28 Mrds de dollars suite à un accord ainsi que la Deusche Bank qui elle doit reverser, 7,2 mds de dollars aux Etats Unis.

L’affaire des subprimes vient d’un petit malin qui savait que le système monétaire international est basé sur le mouvement de l’argent sur les places boursières. Les transactions sont tellement rapides dans ce système qu’il est impossible de savoir ce qui se passe au niveau planétaire car il est de l’ordre du millième de seconde. Il y en a un qui a eu du flair et qui s’appelle Trump car il s’est dit lors de la crise d’acheter les banques déficitaires en supputant que l’état renflouerait les pertes, ce qui se produisit.

Mais revenons à notre petit Hacker bancaire, qui imagina de balancer des actions qui n’existaient pas dans le système à son profit, évidemment. Pris au jeu, en sachant que personne ne pourrait le retrouver ou tout au moins 70 ans plus tard si on se met à le chercher et mettre les moyens, il continua sans se soucier des conséquences ou des dégâts. Or, heureusement une banque voulant profiter des intérêts de ces actions découvra qu’elle s’était fait avoir, ce qui se fit savoir en peu de temps. Consternation mondiale que le politique (qui n’y connaît rien) s’empressa à vouloir rassurer les investisseurs et les clients bancaires en optant par une réaction. On instaura après un audit (car les banques ne voulaient en supporter les conséquences) une nouvelle réglementation et une dotation financière pour couvrir l’événement. Le problème c’est que cette dotation qui fit marcher la planche à billets dans tous les états s’avérera par la suite être à la charge du contribuable. Du coup, la baisse du pouvoir d’achat, la frilosité des banques et divers paramètres entrainèrent une récession que l’on subit encore aujourd’hui et que l’on peut craindre encore, car on ne sait combien il existe encore de subprimes. Au bout d’un moment, plus d’investissements, plus de consommations, mais toutes les charges, on a vu poindre que le stock mort coûtait très cher et qu’il était abyssale (le stock mort sont les produits que l’entreprise a acquis pour les vendre mais qui ne sont pas vendus mais qui sont considérés comme fonds propres donc sujet à une imposition) les banques se lancèrent dans une baisse des taux d’intérêts jusqu’au point zéro. En Suisse en 2015, les banques prêtèrent pour la ville de Genève des millions à taux zéro en supportant les frais inhérents. Cela était préférable pour elles que de supporter le poids malfaisant des charges et autres ingrédients. D’ailleurs la filiale du Crédit Agricole des Savoie qui a place en la demeure, à notre connaissance s’est mise à la table. Sauf que les banques aujourd’hui ne pouvant faire un chiffre d’affaires conséquent, se tournent vers ses clients pour les faire payer en augmentant les frais de tenue de compte et autres. Sauf que personne ne prend en compte que tout augmente parfois de 10% voire plus dans notre société.

Les banques peuvent continuer à faire des pubs à la télévision dont le passage selon l’heure de diffusion peut aller jusqu’à 190000€/HT sur TF1 et dont le contenu est paradisiaque. Toutefois s’il est un conseil à donner aux banques dont certaines demandent déjà des taux d’agios complètement exagérés, ils feraient bien de regarder où ils mettent le pied car, que ce soit le politique ou la clientèle peuvent malmener l’existence même d’iceux.

Un conseil pour la clientèle ? Vous êtes en droit de refuser les augmentations bancaires mais il faut le faire dans les temps et par recommandé. Il résultera que vous garderez les taux actuels, ce qui est une économie à ne pas négliger.

 

Robert-Paris.

Partager cet article

Repost 0
Published by corps des humbles de savoye
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Robert Paris
  • Le blog de Robert Paris
  • : pensées d'auteur & rédacteur d'Alpes.Savoie.Net, compositeur, d'interprète, chef de choeur et d'orchestre
  • Contact

Profil

  • corps des humbles de savoye
  • Robert Paris est rédacteur en chef du Corps des Humbles de Savoye.
Sa perception ne vient que de votre souffle qui insuffle par monts et par vaux de la montagne des alpes et de la Savoie
  • Robert Paris est rédacteur en chef du Corps des Humbles de Savoye. Sa perception ne vient que de votre souffle qui insuffle par monts et par vaux de la montagne des alpes et de la Savoie

Gagnez une place pour Miss Aix

Gagnez une place pour la soirée de Miss Aix les Bains en répondant à la question:

-En 1730, la ville d'Aix les Bains portait un autre nom, lequel ?

Recherche

Texte Libre