Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 07:53

 

Saviez vous qu’il existe une demeure à St Jean de Chevelu qui date du XIV ème siècle et qui se trouve être un château. Cette noble demeure de la Forest (Forêt) qui s’allia avec sa voisine des Chevelu est aujourd’hui est en péril. Certes, le conseil départemental s’est empressé de parer au plus pressé par des travaux d’urgences ses dernières années, mais sans entretien colossale, ce château  n’aura plus d’avenir.

Il faut souligner que jusque dans les années 1990, il existait encore des occupants, ce qui prolongeait sa longévité.

A l’origine du seigneur Berlion de la Forest est témoin avec Guy de Chevelu, à qui le comte Thomas en 1232 accorda une franchise se trouva par la suite sous Pierre de la Forest tenir des biens provenant de Hugues de Seyssel. Toutefois, il faudra attendre le règne du Comte Vert pour que Guillaume de la Forest reçoive en albergement des biens de Guillaume de Chevelu. Les successions se succédèrent tranquillement jusqu’en 1750 dont le propriétaire était Jean Jacques de Grenaud de la Forest. Et c’est seulement à cette date que le fils de ce dernier loue sa terre à un fermier du pays à la veille de la révolution, et il faudra attendre le 21 mai 1792 pour que le fils du Baron de St Christophe, seigneur de la Forest, afferme le domaine de la Forest  au fermier François Million Rousseau et sa famille. Le domaine en 1793 étant séquestré par la nation, l’héritière Marie Victoire Grenaud, qui curieusement  s’étant faite rayée des émigrés de la République, vendit le bien à la famille Mission Rousseau. On ne comprend pas trop pourquoi ce bien a été séquestré  et non spolié comme à l’habitude et vendu comme bien national comme les autres châteaux. On suppute que la seconde fille ne s’étant pas émigré et étant devenue citoyenne avait attirée l’attention de certains personnages des hommes en armes du général Montesquieu. Celle-ci épousera par la suite le notaire Dupasquier. Depuis cette date ce château demeure à la famille Million Rousseau.

S’il est un descriptif de ce château à l’aspect militaire style du début du XIV éme siècle et qui se loge à 4 kilomètres à vol d’oiseau de Yenne, on perçoit que son usage et l’emplacement avait été bien étudié.

Ce château quadrangulaire comportant quatre tours d’angle, hélas arasées par la révolution à hauteur de logis, protégée par une cinquième tour à l’intérieur, dressé au centre de la façade ouest qui avec la tour d’angle un châtelet d’entrée. Il comprend une partie basse et un étage. Une chapelle au dehors au sud est, sert aujourd’hui d’étable. Evidemment le tout était orné de barbacanes, casemates constituant une enceinte. Les douves qui entouraient le château ont été comblées sous la révolution par les tours étêtées. Le domaine du château allait jusqu’à la petite forêt où se dresse encore une tour fort endommagée.

Quel avenir peut on envisager pour ce patrimoine qui ne demande qu’à traverser notre millénaire. On ne peut le présager.

 

Robert-Paris. 

Partager cet article

Repost 0
Published by corps des humbles de savoye
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Robert Paris
  • Le blog de Robert Paris
  • : pensées d'auteur & rédacteur d'Alpes.Savoie.Net, compositeur, d'interprète, chef de choeur et d'orchestre
  • Contact

Profil

  • corps des humbles de savoye
  • Robert Paris est rédacteur en chef du Corps des Humbles de Savoye.
Sa perception ne vient que de votre souffle qui insuffle par monts et par vaux de la montagne des alpes et de la Savoie
  • Robert Paris est rédacteur en chef du Corps des Humbles de Savoye. Sa perception ne vient que de votre souffle qui insuffle par monts et par vaux de la montagne des alpes et de la Savoie

Gagnez une place pour Miss Aix

Gagnez une place pour la soirée de Miss Aix les Bains en répondant à la question:

-En 1730, la ville d'Aix les Bains portait un autre nom, lequel ?

Recherche

Texte Libre