Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 11:41

Il faudrait aujourd’hui se poser des questions mais a t’on les temps ou peur de se les afficher ou bien on ne veut pas que cela agisse sur nos intérêts éphémères. Il est clair, cependant que si on veut y répondre, elles vont d’elles mêmes nous offrir une résultante qui ne saura être du goût de tout le monde.

La première question se réfère à l’incertitude des nations. Si on prend la France, chaque année apporte son lots de votations, d’augmentations, de désolations et de souffrances, de reconsidérations, d’abrogations, etcétéra. La votation présidentielle ou autre amène une incertitude sur le devenir de l’avenir. Comme elle se passe en moyenne tous les cinq ans, elle provoque un trouble de l’expectative un an avant de l’habitant et de l’entreprise. En fait, on remet à l’après l’élection les décisions à prendre pour ne pas se retrouver en mauvaise posture, donc une perte dans l’évolution de la société et cela dans tous les domaines (lois, santé, travail, famille, social …). Ce qu’il faut retenir, c’est que cela se passe pareil au niveau mondial sauf dans les dictatures.

Pour les augmentations, idem, sauf que chaque état réagit en fonction d’un événement et les entreprises, sauf celles qui sont au niveau artisanal, par contre ne s’en tiennent qu’au profit. Par contre on oublie que, les artisans sont les plus nombreux et les plus bénéfiques pour la société. On ne fait pas de cadeaux à ceux là aussi certaines professions de cet entité abuse financièrement de leur service (avocat, médecin …). L’Europe étant un support pour favoriser les entreprises uniquement, la désolation de l’emploi se renforce car l’Europe met en place en ce moment une uniformisation des salaires et des conditions sociales qui devient à charge pour le monde actif et passif. Ce monde passif qui se fixe sur un banc public pour profiter par certains des actifs. Mais il est juste de ne pas oublier que l’on passe notre temps à faire des lois et décrets que l’on abroge ou pas, selon l’intérêt de certaines personnes ou de la gronde. Que cela trouble le taux des naissances, de l’emploi et autres thèmes.

En France, le plus grand trouble, c’est que nos politiques prônent en permanence la grandeur de la France aussi, on va se mêler de ce qui ne nous regarde pas. On veut se mettre au dessus des USA, de la Russie, de la Chine et autres et on dépense des milliards en employant selon le cas les militaires, alors que des millions de gens en France vivent en deçà de la pauvreté.

Pour clore ce chapitre, il faut que l’on se rende compte que chaque citoyen a besoin d’une stabilité psychique pour créer ou construire aussi, il serait bon d’assouvir l’attente du psychique de chacun par des résolutions de tous ces domaines, sinon on favorise la dépression, le burn out et l’individualisme mais qu’aussi que ce sont des dépenses de santé complètement idiotes.

Robert Paris.

Repost 0
Published by corps des humbles de savoye
commenter cet article
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 19:29

Quels sont les personnages qui se présentent à la présidence de la République ?

Tout d’abord, ils se présentent comme des pasteurs. Ils offrent soit disant un avenir, mais qu’en est-il ? A travers des meetings et des réseaux sociaux, ils ressemblent plutôt à ces comédiens. Il faut le dire qu’ils se sont embarqués dans une histoire dont ils ne sont pas maîtres.

Le pire, il croient avoir le bon programme mais surtout d’être aimé et par ce fondé narcissique ne se sentent plus. Il n’y a plus de repères en la matière. Les votants sont maintenant transgressifs car ils en ont marre des clivages des partis et ils ont virés tous les protagonistes. Dans leur tête proclamant que sur un décliné, un apport des vieilles générations ne peut avoir que le verbe qui réitère un langage obsolète et qu’ils ne soient pas assez bon pour la perception. Alors les postulants testent tous les mots clés qui touchent l’électorat pour en déterminer une valeur et tous les stratagèmes sont bons et voir pour salir et démolir un concurrent. Pour cela, il faut être une grande gueule en dénonçant les facultés d’autrui aussi tant pis si on ne montre pas un projet, du moment que l’on est appuyé par les cadres du parti, car on oublie que l’on nous montre que ce que les cadres ont décidés de montrer aux électeurs. Bien sûr, il y a les primaires mais dans les meilleurs des cas, ce n’est que dix pour cent des électeurs qui votent et encore si ce n’est pas une fomentation pour discréditer un électorat. En plus, on met en place des trolls (gens malfaisants) pour exciter et dénigrer tant les votants que les postulants. En clair, un vrai merdier qui se dessine ! Macron, Mélenchon, Le Pen, Fillon ou autres ne voient même pas qu’au niveau mondial on vie une période dangereuse. Tant au niveau européen qui n’arrive pas à s’entendre et mettre en place des dispositifs, tant au niveau mondial avec Trump, dont on ne cerne pas les objectifs que Poutine et autres comme la Chine, l’Arabie Saoudite ou la Corée du Nord.

Alors on ment, on manipule, on tergiverse et on se sert des médias ou des réseaux sociaux, ce qui est très dangereux.

A vous d’en prendre conscience, à moins que vous ayez la science pour donner la confiance ou la méfiance afin de donner un sens censé pour subvenir à l’avenir.

Robert-Paris

Repost 0
Published by corps des humbles de savoye
commenter cet article
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 11:27

 

Quand le passé remonte à la surface, on ne sait que dire et plus quoi faire.

Alors on l’interprète, en omettant l’origine, les conséquences selon les circonstances pour ne pas froisser le papier imbibé d’encre alors qu’il jette l’ancre aux portes du conscient.

Mais il garde le cap au cas où il faut batailler encore ou mettre les voiles, encore faut-il que le vent nous porte, sinon on fait du surplace et on se fixe, ce qui nous étouffe. En voguant voire en divaguant, on peut échapper aux tourments mais il se peut que cela soit quelques instants. Alors, soit on dépose les armes sur le premier rivage ou on amarre pour rejoindre le soleil levant afin de découvrir le nouveau monde.

Le passé, il ne faut pas s’en faire une montagne, surtout si on est issu de celle-ci. Soit on part en cordée ce qui est rare, soit l’alpiniste que l’on est doit s’évertuer à ne pas franchir le col sans raisons, sinon l’avalanche vous promet de vous fondre dans le paysage qui vous isole jusqu’au printemps et qui vous glace pendant ce temps par son manteau neigeux. C’est comme si on apposait un linceul blanc sur votre personne et qu’aucun mot ou maux se révèle à votre environnement.

Le passé, on en retient le bonheur même si il y a eu des heurts. Il dessine un tableau où tous les gens sont beaux et bons comme un met qui nous permet de toucher le bonheur à la bonne heure. Et le quand dira t’on changera de visage, car aux dires s’effacent devant les actes et le passé grandit toujours de cet révélation.

Robert-Paris

Repost 0
Published by corps des humbles de savoye
commenter cet article
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 07:25

La solitude au bout du fil est partout dans notre société. Vous ne vous en rendez pas contre peut-être mais elle est présente et elle ronge notre système social.

La solitude qui prend effet aujourd’hui a pour origine multiples causes. Une des plus importantes a pour creuset, les blessures physiques et psychiques causées par un entourage ou un milieu social ou environnemental ce qui a pour seul résultante le repli sur soi qui enfante le mensonge et une déclamation de la souffrance par la suite. Une douleur qui s’exprime par le biais d’un des supports de communications, le portable. Cet instrument qui suit le développement technologique va curieusement répondre à l’attente de son détenteur.

En effet, il va semer et parfois répandre dans l’intention ou non de récolter, ceci pour avoir soit une reconnaissance, soit un effet, soit une quête ou autres. Il se démarque du net, car il n’y a pas d’écrits, ce qui évite bien des représailles éventuelles, quoique le sms et le net soient présents maintenant. Avec le portable, on peut se créer un personnage qui s’apparente étrangement à un jeu de rôles où tout est permis, mais aussi porter secours ou bien assouvir les besoins du monde du travail. Mais le plus souvent c’est la solitude qui s’exprime et qui s’ennuie d’un manque d’entourage, d’un conjoint ou d’un métier et favorise la fuite de l’interlocuteur ou du détenteur du portable. Cette fuite qui cause l’ablation des relations réelles peut être profitable à celui ou celle qui ne tient pas à ce que l’on s’immisce dans son intimité évitant ainsi les blessures ou les investigations voir la peur qui peut s’installer. La peur provenant bien souvent d’un souvenir mal perçu et mal interprété, qui d’un geste mal approprié, ou d’un fait est généralement la source de l’addiction au portable et de la dérive de notre société. En clair, c’est un mal être, un état négatif qui ne peut que nuire car il se répercute au niveau national. Le portable, il est partout et dans tous les lieux publics, d’ailleurs on ne voit personne qui n’en a pas. On le tient dans la main et accompagne notre vie au quotidien maintenant. On ne s’en sépare sous aucun prétexte sauf sous la douche. On est loin des années soixante où il fallait attendre deux ans pour avoir un téléphone et il fallait faire quelques kilomètres pour accéder au seul téléphone du bourg. Mais un de ces jours, on vous l’implantera sous la peau au moyen d’une puce comme celle qui est mise maintenant pour le travail. Il sera votre seul ami si on continue comme ça, ce qui va créer d’autres problèmes comme le fait de perdre totalement le contact avec autrui et fonder l’isolement.

Il invite par ce choix, de porter la personne à la dépression qui sous entend une perte intellectuelle, financière mais aussi de la productivité qui s’étend jusqu’à la nation et mettront les caisses sociales et les entreprises en demeure de reconsidérer ses actions.

Un drame qui se prépare ? Non, c’est déjà en cours.

Robert Paris.

Repost 0
Published by corps des humbles de savoye
commenter cet article
2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 07:30

Il existe des périodes à l’homme où il se trouve couvert d’un linceul de solitude sur sa personne. Pour une parole, un geste mal placé, une perte d’emploi, une maladie qui fait fuir son entourage et ses enfants en le jugeant pour ne pas froisser leurs identités ou craindre un châtiment corporel et briller dans le firmament furtivement mais qu’ils effacent aussi rapidement leurs attitudes pour ne pas faire ombrage aux usages, il est prisonnier.

Et plus l’âge est avancé, plus il ne peut espérer conquérir le cœur d’une dulcinée. Alors comme un sauvageon, il s’efforce à parvenir d’atteindre le rayonnement de l’amitié qui sied pour unir deux êtres humains.

Encore faut-il avoir de la chance et l’humilité de s’abaisser à se battre contre le passé et la méfiance de son futur compagnon face à ce qu’il a enduré. De surcroit, s’il est souffrant, ce qui n’est pas une offrande, le combat sera difficile voire impossible surtout si la maladie est de nature à rendre obsolète un contact.

Dans ce cas, il ne reste plus que l’humanité, la compassion voire la pitié qui peut y remédier. Toutefois, on peut aussi s’empaler sur cet état si on persiste, car on ne peut survivre à cela.

Cette situation suite à l’addition du susdit, il se retrouve généralement en deçà du seuil de la pauvreté, ce qui isole encore plus le sujet qui se voit mendier une parole, une compréhension, une action ou un contact avant de s’échouer sur lui même.

Alors, il ne lui reste plus que la mort à envisager, mais encore faut-il que celle-ci veuille et qu’il n’y a rien à bouffer, si c’est le cas elle prendra ses jambes et sa faux à son cou. Il faut dire que l’on a toujours une dent contre elle.

Mais ceci dit, quand vient le petit matin au réveil, il y a toujours cette étincelle qui fait que l’on s’accommode de ce que l’on a et de ce que l’on est. Et on espère à nouveau de trouver un compagnon pour se frayer un chemin car on ne peut vivre seul et notre seul arme, c’est notre âme au grand dam de l’incertitude. Et le jour où ça arrive, chemin faisant vous, vous isolerez pour ne plus subir les affres de cette société, tout en semant de quoi aiguiser l’appétit des regards, la bonté et le bien être qui s’entend à servir.

Robert-Paris.

Repost 0
Published by corps des humbles de savoye
commenter cet article
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 16:35

S’il était à écrire une nouvelle sur une manigance mondiale, elle se composerait de façon à ne pas faire de bruits. En grand secret, on se préparerait à un avenir aux dépens de la population mondiale en construisant ou en réalisant une copie de l’arche de Noé réservée à l’élite. Ce concept qui vous paraît inconcevable, ne le sera plus à terme de cette lecture.

Vous savez que la terre ralentit, ce qui entraine des dérèglements climatiques car en ralentissant, le soleil reste plus longtemps sur un lieu, donc élévation de la température provoquant l’assèchement des lieux et la disparition de la faune ou son exil, de la flore et du déplacement climatique accentué par l’augmentation de la pollution et de la population mondiale qui cherche vainement des pays prospères et saines. La première conséquence est la fonte de la calotte glacière qui va faire entendre une élévation des eaux, emportant au passage quelques sites et parfois de nombreuses vies.

De plus, la population mondiale augmentant pour atteindre les neuf milliards d’individus, il ne peut y avoir que des conséquences comme sur la nourriture et la boisson mais aussi une amplification du C02 ou des particules fines qui engendreront des maladies tels que les voies respiratoires.

On le fait déjà en proposant de la nourriture nullement naturelle ou avarié à partir de déchets reconditionnés ou proposer des insectes en guise de repas pendant que la gente en question se délecte des fruits de la nature.

Tous les moyens sont bons en ce domaine et on voit poindre dès maintenant les efforts comme celle de faire des forages de produits pétroliers sur la banquise.

Bien sûr, chaque pays pour protéger sa propre population va tirer les draps à soi en faisant abstraction de ses voisins.

 

Ceci étant deux exemples parmi d’autres, il suscite chez certaines personnes qui ont pouvoir, soit par l’argent ou autres de se préserver, d’où l’intention de se réserver au moins un lieu, et une élite qui suffirait à pourvoir au quotidien.

Il en résultera une baisse de la population favorisée par quelques guerres, et une mise à plat des conditions de vie ou une quête unifiée d’aller conquérir d’autres espaces pour la pérennité de l’espèce humaine, mais à quel prix ?

Robert-Paris.

Repost 0
Published by corps des humbles de savoye
commenter cet article
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 10:58

Entre le val où repose le lac et le Revard mais aussi la Dent du Chat qui épient ses moindres mouvements, j’ai plaisir à me sentir protégé.

Au loin, on peut apercevoir la Croix du Nivolet et le Granier, qui majestueusement se cachent de temps en temps, afin de nous occulter les tourments qui peuvent s’y trouver, ceci en nous enfumant d’une brume dès le soleil levant, mais j’y suis habitué.

Alors je dépose mon corps sur les rives en fixant mon regard sur le mouvement de l’eau qui peut m’entrainer par hypnotisme dans les rêves les plus fous et les plus beaux.

Cette nature médicinale qui est un bienfait à l’esprit s’attache à son devoir sans maugréer. Parfois, sous l’effet d’un vent, l’eau se met à vibrer et devient verte et peut se mettre en colère pour nous prévenir d’un abus que l’on fait à la nature ou d’une grimace du temps. Puis séance tenante, le lac reprend ses couleurs qui sous l’effet du soleil qui se reflète sur l’eau fait scintiller bien en évidence, un apaisement.

Les autochtones comme moi, savent percevoir ses attentes et gare à ceux qui défient cette nature qui, comme une femme aime à dévoiler sa beauté à qui on se doit de faire révérence.

Bien que vous soyez jaloux de cette muse que vous imitez en permanence pour que l’on vous regarde, pourriez vous en prendre conscience, j’en doute car vous prônez l’indifférence à cette magnificence. Poussé par votre égocentrisme, vous préférez vous enduire d’une crème pour faire le beau mais qui finira dans l’eau en salissant le pourtour, par un dépôt.

Robert-Paris.

Repost 0
Published by corps des humbles de savoye
commenter cet article
28 janvier 2017 6 28 /01 /janvier /2017 12:44

Il est très difficile de faire valoir ses droits en cas de divorce, surtout s’il y a des enfants.

Au cours de ces dernières années, le Corps des Humbles a essayé dans éclaircir les circonstances pour pouvoir suggérer une compréhension voire une solution.

En effet, la personne qui met en route la procédure ou celui qui l’a subie mettent tous les atouts de leur coté s’il ne peut être à l’amiable ou alors par intérêts quelconques. Pour cela, ils s’entourent d’un avocat ou d’un notaire selon la nouvelle loi, si elle peut atteindre l’amiable. Toutefois, il est bien souvent la peur qui s’installe, celle-ci émanant d’une certaine violence physique, psychique ou de pressions incessantes, bloquant l’interlocuteur au point qu’il abandonne sa requête voire sa progéniture.

Attention, cet état de faits qui concerne le requérant peut-être à l’inverse pour la personne qui se doit de comparaitre, car elle peut ressentir une blessure profonde qui le pousse vers la dépression. Nous allons prendre deux exemples singuliers pour vous faire mieux comprendre.

Il a été il y a quelques temps de cela, un couple qui après plusieurs années de vie en PACS qui se marièrent et coulèrent size années de vie maritale. Comme bien de couples ils s’affairèrent pour que la progéniture ne manque ni de besoins ni de sentiments. Le mari lui poussa sa femme au cours de ces années, à suivre pour son équilibre psychique un chemin qui lui fût salutaire et d’acquérir après une formation, une place stable dans l’administration. Celle-ci pour seul réponse de ce bénéfice lança une procédure alors que son mari était sous l’emprise d’une santé très précaire. Alors qu’il était aux soins intensifs, elle quitta le lit conjugal, ce qui mit le mari en dépression donc pas en état de se défendre. Elle obtint le divorce non seulement aux torts de son mari en n’oubliant pas de le déposséder des biens de la maison et des aides qu’il avait perçu de l’état mais en sus du contact des enfants et des petits enfants. Il en résulta que le mari se trouva dans la situation d’être sous la protection d’une association qui lui permis d’avoir une chambre avant d’être par la suite sauvé in extrémis de la mort. On voit dans cet exemple que cette personne avait cru à l’amour mais aussi que les enfants et petits enfants n’avaient de sentiments que par intérêts donc, ils n’avaient aucun sentiments.

Le second exemple est aussi effrayant bien qu’il revêt un autre aspect.

Une femme, las de se faire jeter en dehors de chez elleavec ses enfants et le plus souvent sous l’effet d’une violence physique et psychique, se décida un jour à ne plus revenir au foyer conjugal et lança une demande de divorce par une aide juridictionnelle. Heureusement pour elle, que ses parents étaient là afin de l’accueillir et de l’aider. Elle trouva un logement près de son travail de mi-temps et s’installa de façon à protéger ses enfants. Le premier problème était de pouvoir remplir son frigo, ce qu’elle fit brillamment. Pendants ce temps, son mari toujours en quête de nouvelles conquêtes qui datent depuis son mariage quitte à vouloir se faire les amies ou proches de sa femme vaquait car dans sa fonction, il était impossible à songer de travailler mais de profiter des recettes issues des biens immobiliers acquis au cours de sa vie de couple. Certes, dans sa vie il a été des périodes où il a travaillé mais pourquoi pas profiter des bienfaits qui lui sont donnés. Evidemment, un désarroi s’ensuivit suite à la procédure instruite, il est lui est amené quand il se trouve seul, à faire un récital de menaces et parfois d’insultes en dénigrant sa conjointe sous la fenêtre de son ex sauf quand il se trouve compagne où là, même sous la pression de la BAC, refuse de ramener les enfants sous prétexte que ce n’est pas marqué dans le premier rendu, si bien que sa femme est obligé parfois à 22 heures d’aller rechercher ses enfants à 40 Kms de là alors que les enfants ont l’école le lendemains.

L’avocate de Madame se tenant à suivre ce dossier qu’à la hauteur de l’aide juridictionnelle, il s’avéra que cette femme reprit le dossier car elle était désabusée. Depuis, ne croyant plus à divorcer en peu de temps et ne sachant plus quoi faire même si il se trouve cette nouvelle loi pour divorcer en moins de un mois, elle se fige sur elle même. Certes, des interpellations auprès du procureur et autres ont été, mais sans résultats. Tant est si bien que le mari qui jouie tant de cette situation que des biens peut se frotter les mains.

Bien sûr, il faudrait que cette femme reprenne un avocat pour engager une procédure pour fautes ou autres, ce qui accélérerait la procédure mais la peur est présente de voir par exemple qu’il fasse pression sur ses enfants ou de violences.

Le Corps des Humbles est ouvert à toute aide pour faire vivre un bien être à cette dame, selon vos possibilités en écrivant à Corps des Humbles de Savoye B.P.70103 73101 Aix les Bains Cedex 01..

Dans ces deux histoires, vous pourrez remarquer que c’est la peur, la violence et la souffrance ou la pudicité qui mènent souvent à la dépression et à l’inaction, ce qui gène énormément à la vérité et l’équité.

Repost 0
Published by corps des humbles de savoye
commenter cet article
22 janvier 2017 7 22 /01 /janvier /2017 16:54

 

On ne se rend pas compte de ce qui se passe dans le monde, ni aux Etats Unis. On sourit, on critique la venue de Donald Trump mais on ne saisit pas les enjeux.

On oublie déjà que lorsque il a rencontré Obama avant l’investiture pour la première fois, afin de pourvoir à la passation de pouvoir, il avait changé d’avis sur certains aspects. Il était ressorti avec une grimace sur le visage. En fait, Trump, au cours de son voyage à l’investiture s’était battu comme pour une course à pied mais s’est rendu compte au terme de l’entrevue que s’était du sérieux et que ses prérogatives allaient lui demander bien des choses.

Arrogant, égocentrique, dominateur, forgeant à l’insu d’autrui un dessein, selon sa sensibilité et sa perception un parcours dont il ne perçoit les conséquences mais qui repose sur son psychique.

On peut déjà prédire qu’il dessinera les cinq années à venir pour les Etats Unis, le reflet de ce qu’il a toujours vécu.

Donc, à la face du monde, il va proclamer à tous les peuples un protectionnisme qui se rapprochera du fascisme dont le creuset vient de la peur.

Il fera en sorte de promulguer des lois en faveur d’une certaine espèce et de la position de la femme dans la société.

Il reproduira ce qu’il a fait, tant aux autres qu’aux impôts de son pays quitte au niveau international cela jette un trouble voire spolier les états du monde et cela, car on reproduit souvent ce qui a marché.

Bien sûr, les propos sont des allégations aux dires et Trump pourrait nous en vouloir mais nous croyons que ses suspicions ne sont pas là pour dénigrer, surtout en sachant que cela va toucher l’OTAN, l’ONU, l’Europe, le Commerce (OMC), la diplomatie (Rapports entre les nations) et la discrimination.

Toutefois Trump sait que si on parle de lui en bien ou en mal, on parle de lui. Et ses rapports avec Poutine, dans un avenir proche vont être altérés car Poutine ne voudra en aucun cas un dirigeant extérieur nomenclature ou autres. Le Président de la chine, XI JINPING et L’inde, de par son président Pranab Mukherjee ne se laisseront pas faire.

A vous de voir ou d’entendre.

Robert-Paris.

 

Repost 0
Published by corps des humbles de savoye
commenter cet article
21 janvier 2017 6 21 /01 /janvier /2017 11:54

 

Recherchons sur Aix les Bains, St Jean de Chevelu, St paul sur Yenne, Yenne, Bourdeau, Chambéry, des figurants, des acteurs, et des lieux pour un court métrage. Si vous êtes musicien il vous est d'entrée un ticket pour être sur ce support. Le tournage aura lieu au mois de mars et avril 2017. dans les lieux précités. Le financement sera opérationnel pour suffire en la matière dès lors que le projet sera évalué et à fortiori complet pour l'Europe, le ministère de la culture, la région, le département et les villes en question. Pour l'heure nous favorisons les personnes susceptibles d'être en relation avec la SCPP, la Sacem, la Spedidam et autres et ainsi que le conservatoire sauf les intermittents qui seront inscrits à Pôle Emploi. Le Thème est une histoire d'amour dont le couple qui se forme prend peur face à l'incertitude. Il en résulte que ce soit un couple qui se prête à cela, soit chaque partenaire qui ne se connaisse pas se prête dans une situation à pouvoir embrasser un homme qui dans la réalité ne se connaisse pas. Le fond se reflète évidemment sur les effets de Lamartine qui écrivit en son temps une forme des fleurs du mal auprès du lac du Bourget qui a formulé en son temps les apparences ou le flirt et dont le parfum se ressent sur le bord du Lac. Il en découle, que nul ne peut prétendre au souffle de la vie qui a devoir de satisfaire à l'union.

Vous pouvez me joindre au Corps des Humbles de Savoye, BP 70103 73101 Aix les Bains ou robert-paris@free.fr ou pierredenisrobertparis@orange.fr

Repost 0
Published by corps des humbles de savoye
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Robert Paris
  • Le blog de Robert Paris
  • : pensées d'auteur & rédacteur d'Alpes.Savoie.Net, compositeur, d'interprète, chef de choeur et d'orchestre
  • Contact

Profil

  • corps des humbles de savoye
  • Robert Paris est rédacteur en chef du Corps des Humbles de Savoye.
Sa perception ne vient que de votre souffle qui insuffle par monts et par vaux de la montagne des alpes et de la Savoie
  • Robert Paris est rédacteur en chef du Corps des Humbles de Savoye. Sa perception ne vient que de votre souffle qui insuffle par monts et par vaux de la montagne des alpes et de la Savoie

Gagnez une place pour Miss Aix

Gagnez une place pour la soirée de Miss Aix les Bains en répondant à la question:

-En 1730, la ville d'Aix les Bains portait un autre nom, lequel ?

Recherche

Texte Libre